5 trucs à savoir sur vos accessoires de peinture

1. Nettoyer pinceaux et rouleaux

1. Nettoyer pinceaux et rouleaux

Selon l’étape du travail, le type de nettoyage varie. Les pinceaux immergés dans l’eau (peinture au latex) ou dans le solvant (peinture à l’huile) peuvent attendre une heure. Ils seront soigneusement nettoyés si quelques jours séparent les étapes de travail. Pour plus longtemps, comme une nuit, rouleaux et pinceaux sont emballés dans une pellicule de plastique ou une feuille d’aluminium et déposés au frigo. La peinture à l’huile a durci les soies. Plongez les poils dans une casserole contenant du vinaigre blanc pendant 10 minutes à feu doux. Ensuite, rincez-les à l’eau claire et suspendez le pinceau.

2. Choisir un pinceau

2. Choisir un pinceau

La qualité, ça se paie ! Un pinceau de qualité est muni d’une robuste bague de métal qui tient beaucoup mieux les poils. Parlant poils : ils doivent être effilés. Le bout est bien taillé, légèrement biseauté, pour faciliter l’application de la peinture.

3. Choisir un rouleau

3. Choisir un rouleau

Sur les rouleaux, la longueur des fibres varient sur les rouleaux : 1⁄4 po, 3⁄8 po et 1 po. Le 1⁄4 po est efficace sur une surface très lisse, et le 1 po sur les surfaces irrégulières. Dans la majorité des travaux, le 3⁄8 po convient très bien. Note : le rouleau bon marché n’est pas le plus avantageux, car il laisse des fibres sur la surface peinte et n’est ni nettoyable, ni réutilisable.

4. Au poil

4. Au poil

Les fibres mal fixées au rouleau gâchent l’application de la peinture. Pour les éliminer, on enroule du ruban-cache autour du rouleau et on l’enlève. Fini, donc, les fibres dans la peinture!

5. Travail d’artistes

5. Travail d’artistes

Sur les murs et les portes, les dessins au crayon paraissent souvent sous une couche de peinture. En les frottant avec du dentifrice sur un torchon humide, ils disparaîtront. Ne reste qu’à rincer à l’eau claire !

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER